Qui sommes-nous ?

Les CPCA sont conçus comme des lieux ressources à compétence régionale ou interdépartementale pouvant prendre en charge, de manière globale et pluridisciplinaire, sur la base du volontariat comme dans le cadre de mesures judiciaires, les auteurs de violences conjugales.

nous pouvons vous aider

"
"

Les missions des CPCA

Les CPCA ne visent pas à se substituer aux prises en charge existantes mais à en améliorer l’efficacité en favorisant l’articulation des interventions judiciaires, sociales et sanitaires dans un objectif de prévention de la récidive et de protection des victimes. Ils contribuent ainsi à la prise en charge de l’auteur en lien avec l’ensemble des acteurs qui concourent à sa réinsertion.

Prévenir le passage à l’acte et lutter contre la récidive

=

La Convention d’Istanbul a mis en lumière, en avril 2011, la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. Ce document, ratifié par les Etats membres, a pour but de développer des actions nécessaires à l’élimination de toutes les formes de violences envers les femmes.

=

En France, à l’issue du Grenelle des violences conjugales, lancé le 3 septembre 2019, le gouvernement a acté la mise en place de centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA). Le but : favoriser la prévention du passage à l’acte et de la récidive. C’est ainsi que 30 centres ont vu le jour.

=

Elisabeth Moreno, à l’époque ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, a lancé deux appels à projet qui structurent l’accompagnement proposé aux auteurs de violences conjugales : accompagnement global, psychologique, médical et socioprofessionnel.

=

Le pilotage de la coordination nationale des 30 CPCA a été confié à l’ARSL. L’association a pour mission d’harmoniser les actions des CPCA par une animation de réseau, de développer leurs champs d’action, et également de promouvoir leurs actions auprès de publics institutionnels, partenaires et aussi auteurs.

Les centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales peuvent vous aider.

Trouvez de l'aide 

Violences Femmes Info

3919

Le numéro d’écoute, d’information et d’orientation

France victime

116 006

Le numéro national d'Aides aux victimes

114

En remplacement du 15, 17 et 18 pour les personnes sourdes, malentendantes, aphasiques, dysphasiques

17

la Police et gendarmerie

18

Les pompiers

15

Les urgences médicales (SAMU)

112

Les services d'urgence européens

PLATEFORME NUMÉRIQUE DE SIGNALEMENT DES VIOLENCES ET D'ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES