Se faire aider

Nous vous offrons un accompagnement global pour vous aider à faire face à votre violence.

nous pouvons vous aider

Comment se faire aider ?

Les centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA) vous proposent un accompagnement spécialisé afin de vous aider à gérer votre colère.

Nous instaurons des initiatives visant à vous responsabiliser face à vos actions. Nous avons mis en place un accompagnement global conçu pour vous, afin d’encourager les échanges constructifs.

Un suivi psychothérapeutique et médico-social vous est proposé, comprenant un suivi psychologique approfondi. En parallèle, nous vous accompagnons sur le plan socio-professionnel, avec une focalisation particulière sur l’accès aux droits, l’insertion professionnelle, et le maintien des liens familiaux.

Chacune de ces étapes est adaptée à votre situation personnelle, garantissant ainsi une approche complète et sur mesure pour vous aider à avancer.

0

CPCA répartis
sur le territoire

13000

Personnes
accompagnées en 2022

+ 0

auteurs ont bénéficié
d’un suivi psychologique

L’accompagnement

Si vous exercez des violences sur votre conjoint, sachez que des solutions sont à votre portée pour modifier cette situation. Que vous soyez dans un parcours judiciaire ou que vous ayez décidé de votre propre initiative de chercher de l’aide, des accompagnements personnalisés vous sont proposés.

Nous vous offrons une prise en charge complète, coconstruite et adaptée à vos besoins spécifiques. Selon votre situation, différents modules vous seront proposés : stages, actions de responsabilisation, suivi thérapeutique individuel ou en groupe, ainsi qu’un accompagnement socio-professionnel. C’est une démarche vers un changement positif, tant pour vous-même que pour votre entourage.

Un entretien individuel d’entrée

Quel que soit votre parcours, il commence par un premier entretien individuel. Au cours de cet entretien, nous procéderons à une analyse initiale de votre situation.

À la fin de cette rencontre, vous serez invité à signer une charte. Cette signature marquera votre engagement dans le processus de prise en charge.

Nous joindrons à cette charte un plan de prise en charge personnalisé, qui intégrera, si nécessaire, les aspects relatifs à tout parcours judiciaire en cours.

Un professionnel comme référent

Le professionnel de parcours vous accompagnera tout au long de votre cheminement. Il sera responsable de la coordination des différents outils et interventions proposés, que ceux-ci soient internes au CPCA ou assurés par des intervenants externes.

Il procédera à une réévaluation de votre parcours si nécessaire, adaptant le plan en fonction de vos progrès et de vos besoins spécifiques. Il évaluera l’efficacité des actions menées et rédigera un bilan à la fin de votre parcours.

Le coordinateur sera votre point de contact privilégié, disponible pour répondre à toutes vos questions ou pour satisfaire tout besoin spécifique durant votre prise en charge.

Le but de la prise en charge

Comprendre les mécanismes de la violence et identifier son fonctionnement personnel.

Prendre la mesure des conséquences judiciaires de ses actes.

Favoriser le changement pour éviter la réitération des actes violents.

Développer de nouveaux modes de relations.

Favoriser l’expression des difficultés afin de ne pas en arriver aux actes violents

Des modules complémentaires peuvent vous être proposés selon vos besoins spécifiques : une prise en charge de psychothérapie individuelle, des consultations en psycho-traumatologie, des groupes de parole thérapeutiques, une aide pour accéder à vos droits sociaux et/ou civiques, une assistance pour trouver un hébergement ou un logement, un soutien pour accéder à la formation et à l’insertion professionnelle, ainsi qu’un accompagnement dans votre rôle de parent

Nous contacter

Numéro national d'écoute et d’orientation
porté par la FNACAV.
De 9h30 à 21h30 en semaine.
De 9h30 à 19h30 le week-end.

Violences Femmes Info

3919

Le numéro d’écoute, d’information et d’orientation

France victime

116 006

Le numéro national d'Aides aux victimes

114

En remplacement du 15, 17 et 18 pour les personnes sourdes, malentendantes, aphasiques, dysphasiques

17

la Police et gendarmerie

18

Les pompiers

15

Les urgences médicales (SAMU)

112

Les services d'urgence européens

PLATEFORME NUMÉRIQUE DE SIGNALEMENT DES VIOLENCES ET D'ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES